Des photos de Rokaz

Publié le par Alexis

 Enfin quelques photos de Rokaz... Depuis que je suis revenu au Brésil, je ne suis jamais rentré chez moi avant 22 heures, c'est le rush total ! Mais la motivation est là, avec Yan mon associé on doit passer 14 heures par jour dans ce bâtiment mais on ne voit pas le temps passer !

Petit tour du propriétaire. D'abord, a façade, aux couleurs bien flashy, é isso o Brasil...

 

 

Dans la maison qui donne sur la rue, il y aura une boutique de matériel d'escalade et de montagne, une salle de musculation avec une quinzaine d'appareils, une salle de yoga et de pilate, une salle pour les consultations de kiné et d'un médecin du sport, notre bureau et une salle avec télé et lecteur DVD pour montrer les vidéos d'escalade que nous allons réaliser pour expliquer le sport aux débutants et leur donner envie de continuer en leur montrant de belles images d'escalade dans les plus beaux coins du monde.

Derrière la maison qui existait déjà, nous avons construit un gymnase de 300 m2 et 15 mètres de haut pour abriter les murs d'escalade. Et entre la maison et le gymnase, il y aura l'endroit le plus tranquilo... le bar !

 

La partie droite du gymnase est occupée par une mezzanine construite au mois de juin, qui fait 60 m2 environ à 4 mètres de haut. Au dessus, nous avons déjà presque terminé la construction d'un mur de 15 mètres de large et qui fera entre 6 et 12 mètres de haut. En dessous, il y aura une zone de blocs, c'est-à-dire de l'escalade sans corde.

    

  

 Sur le chantier il y a entre 6 et 10 personnes qui travaillent en même temps. L'objectif, qui n'est pas si facile à atteindre qu'il semblerait, est que tout le monde ait toujours du travail. En fait souvent le travail de l'un dépend de celui d'un autre, et plusieurs personnes se retrouvent à profiter du soleil brésilien... J'ai rien contre bien sûr, mais on n'est moins cool quand on fait le calcul qu'une journée de travail de perdue à cause d'un problème de logistique par exemple (genre si on a trop tardé à racheter des barres d'acier ou des plaques de contreplaqué et qu'on se retrouve en rupture de stock), et bien c'est à chaque fois 200 Euros qui partent de nos poches en fumée ! Sans compter le loyer... Heureusement, ça ne nous ait encore jamais arrivé, et l'organisation s'améliore au fur et à mesure que notre expérience grandit.

  

 

Il y a encore quelques semaines, je ne connaissais absolument rien à la construction d'un mur d'escalade et Yan à peine plus. Et je pratiquais le bricolage à peu près autant que la couture, c'est-à-dire un tout petit peu, mais vraiment pas beaucoup quand même ! Pour pallier notre ignorance, nous avons donc fait appel au plus grand spécialiste du Brésil pour nous aider à la constrution, au moins au début, le temps que nous apprenions. On le paie assez cher, genre 700 Euros par mois, mais ça vaut le coup c'est sûr, il a construit toutes les plus grands murs d'escalade du Bresil et maîtrise bien son affaire. Quand il a vu notre maquette, il a dit que ça allait être chaud, mais possible... Le voici qui prend le soleil ... en travaillant : 

 

 Entre temps, il y avait une équipe de peintres qui vient de terminer de repeindre la maison.  

 

 

Les toilettes, luxueuses, en granit s'il vous plaît...

 

Bon j'ai des milliers d'autres trucs à raconter mais aussi très envie d'aller dormir pour être un peu près opérationnel demain matin à 7h30 sur le chantier...

Publié dans vidanobrasil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fauvet 07/08/2007 22:41

Salut,Ca risque d'être sympa ce que vous allez faire.N'ayant pas tout suivi, peux-tu me dire où se trouve votre batiment. Si c'est à Rio, je passerais vous voir en octobre (j'y serais 5 jours).de plus, peux-tu me transmettre des infos concernant les voies possible au doigt de dieux.L'un dernier, on s'est fait le pain de sucre (difficile, quand ça fait longtemps qu'on n'a pas pratiqué la dalle et pour tester ses nouveaux chaussons).Cette année, je souhaite faire le doigt de dieux (s'il y a des voies de plus de 100 mètres) et le corcovado (la voie saint exupéry  peut-être)En attente de ta réponseArnaud

Alexis 08/08/2007 01:41

salut !
ma future salle d'escalade se trouve à Belo Horizonte, une ville de 3 millions d'habitants à 450 km de Rio
La voie normale du Doigt de Dieu est en 4+, beaucoup plus facile que la voie des italiens au pain de sucre mais plus montagne aussi (recherche d'itinéraire, pas mal de cheminées...). On atteint l'attaque par un sentier raide dans la forêt et des cables, l'escalade en elle-meme doit faire dans les 200 mètres.
Sur le Corcovado la grande classique s'appelle K2, quatre longueurs entre 4+ et 6a qui mènent au christ rédempteur... très beau...
Alexis

Julienne 02/08/2007 06:50

Superbe! Ca donne tres envie de venir tester la salle!
Bises, ju